Menu Filtre

Histoire du Château la Roque

« En 2000, une nouvelle vie commence pour nous »

clr_logo_version_2png

Méditerranéens travaillant à Paris, nous décidâmes en 1999 de partir à la recherche d’une maison de campagne en Provence pour retrouver cette atmosphère si particulière du Sud, le soleil et les cigales.

Un weekend de novembre, « descendus » de Paris pour visiter des maisons à vendre, la neige inattendue bouleverse notre programme. Pour passer le temps, l’agent immobilier nous propose la visite d’un château. Ce n’est ni dans nos critères, ni dans notre budget. Nous nous y rendons tout de même...


chateau la roque

A l’arrivée au château c’est le coup de foudre. Sous la neige, les jardins, la vue incroyable, la sérénité du bâtiment, nous sommes enchantés. Le château semblait nous attendre. Nous avons cessé nos recherches. Qui du château ou de Chantal et Jean Tomasino ont décidé ? c’est étrange et difficile à dire. Le lieu est magique et l’entreprise est folle.

Après discussion avec nos deux enfants de 23 et 20 ans à cette époque, la décision est prise de nous lancer dans l’aventure de la restauration du site et de transformer cette forteresse médiévale en chambre d’hôtes de luxe. Le « business model » comme on dit, est de faire en sorte que les recettes de l’activité financent les travaux.


chateau la roque

En 2000, une nouvelle vie commence pour nous. Jean quitte ses fonctions à la Caisse des Dépôts et Consignations sur Paris pour conduire le chantier et s’impliquer personnellement dans les travaux. En ce qui me concerne, je poursuis mon activité de consultante et coach sur Paris avec un aller-retour Paris-Avignon en TGV, toutes les semaines.

Pour tous ceux qui nous entourent, c’est une pure folie compte tenu de l’ampleur de la restauration. Ils n’ont pas tout à fait tort. Au lieu des 18 mois de travaux estimés, le chantier dure 4 ans et demi.

Ce projet nous confronte à des épreuves qui nous ont parues à certains moments insurmontables. Mais il nous procure aussi des joies immenses.


histoire_chateau_la_roque_5

Les travaux sont énormes, difficiles à conduire car les équipements de chantier ne peuvent pas être employés du fait de la topographie. Les ouvriers passent 8 mois à 10 personnes pour retirer tout ce qui avait été rajouté aux murs d’origine depuis le XIe siècle et qui avait dénaturé le bâtiment (800 tonnes de gravois). Nous le consolidons pour le rendre à nouveau « éternel ». Nous refaisons les toitures selon le mode de construction médiéval. Nous cherchons à tout prix à préserver l’architecture du XIe siècle de cette forteresse. Nous remettons en valeur des éléments qui ont été dissimulés au cours des siècles et que nous remettons à jour (inscriptions, meurtrières). Nous découvrons que le bâtiment a été construit au nombre d’or, ce qui lui donne cette atmosphère si spéciale, si sereine. Durant les travaux nous apportons tous les éléments de confort du XXIe siècle. Jean tout en suivant le chantier, prend en charge toute l’installation électrique du bâtiment et fait de la maçonnerie. Même s’il était bon bricoleur, la dimension du chantier devient toute autre. Pour ma part, les weekends et les vacances, je prends en charge, la création des jardins et les peintures internes. La famille se mobilisé et nous aide dans cette titanesque entreprise.


histoire_chateau_la_roque_6

Avec les conseils de l’architecte des bâtiments historiques et des médiévistes de l’Université d’Avignon, les découvertes que nous faisons nous enthousiasment. Au fur et à mesure du « nettoyage » du bâtiment et des jardins, son origine réelle et son histoire incroyable se révèlent. Nous allons de surprise en surprise. Les fondations et escaliers externes sont du VIIe siècle. Propriété des Comtes de Toulouse, puis de la famille royale (Alphonse de Poitiers), le château devint propriété personnelle des Papes pendant 5 siècles.

La restauration permet de révéler la richesse historique et architecturale de ce bâtiment qui a traversé tant de siècles. Il est une « pièce » exceptionnelle du patrimoine de la Provence.

Nous sommes très heureux que la fondation VMF (Vieilles Maisons Françaises) ait reconnu l’intérêt de l’édifice et du travail accompli en attribuant au Château La Roque, le label VMF Patrimoine Historique.


histoire_remparts_sud

Maintenant, nous sommes ravis de partager avec les personnes qui viennent faire escale au Château La Roque, une pause hors du temps, des moments de rêve, une histoire passionnante, la position exceptionnelle qu’avaient su si bien choisir les anciens.

Nous poursuivons chaque année les travaux. La restauration des remparts n’est pas tout à fait terminée. Nous continuons aussi notre quête sur la connaissance du bâtiment et de son histoire et tentons de collecter des documents qui s’y réfèrent.

Nous remercions tous nos hôtes qui par leur présence témoignent de l’intérêt pour ce château médiéval et nourrissent notre engagement à faire revivre ce bâtiment attachant.

Chantal et Jean Tomasino

Accédez à la fiche détaillée de cette maison

Il n'y a pas de réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *