Menu Filtre

Déjouer les pièges de l’IP Tracking

ip-tracking-full-9308896

Il vous est déjà arrivé de voir le prix d’un billet de train ou d’avion augmenter mystérieusement en l’espace de 20 minutes, le temps d’aller chercher d’autres prix et de revenir actualiser la page ? Pourtant, aucun mouvement du marché ne le justifie… Aucun doute, vous avez été victime d’IP tracking.

Cette technique, utilisée par de nombreux voyagistes et transporteurs, a pour effet de vous faire payer votre billet de train plus cher.

Mais il est possible de contourner l’IP tracking. Et voici comment.

Qu’est-ce que l’IP tracking ?

Quand vous consultez le prix d’un billet de train ou d’avion, le site internet repère votre adresse IP (qui est le numéro d’identification provisoire ou permanent de tout appareil connecté à internet).

Généralement, vous allez ensuite voir d’autres tarifs (sur le même site ou sur d’autres) pour comparer.

Or, quand vous revenez sur la page du premier site (ou l’actualisez), le prix du billet a augmenté. Rien de plus rageant. Mais comment se fait-ce ?

  • Le site internet du transporteur reconnaît toujours votre adresse IP. Il veut vous faire croire qu’il y a de moins en moins de places disponibles et que donc les prix montent.
  • Cela vous incite ainsi à acheter au plus vite, car à chaque nouvelle connexion, le prix risque de s’élever un petit peu plus.
  • À vouloir comparer ou patienter, vous allez donc payer plus cher votre billet.

À moins que vous ne contourniez ce piège !

Techniques pour contourner l’IP tracking

Logiquement, le système reposant sur l’IP tracking, vous ne serez pas pénalisé si vous changez d’IP au moment d’effectuer votre achat. Comment faire ?

Pour changer d’IP, plusieurs méthodes peuvent être envisagées.

Utiliser un hotspot

Si vous n’habitez pas en pleine cambrousse et que vous utilisez le WiFi, vous verrez certainement, dans votre liste de réseaux, des réseaux publics, ou hotspot.

Vous pouvez donc utiliser un hotspot : en tant que réseau public, les adresses IP seront différentes.

Acheter son billet chez un ami / un voisin

C’est la solution la plus rustique mais aussi la plus simple pour les personnes les moins à l’aise avec la technique, ou qui ne disposent tout simplement pas d’un autre moyen de connexion. Votre voisin ou ami ne pouvant pas avoir la même adresse IP que vous, vous pouvez allez faire votre paiement sur son réseau sans crainte après avoir choisi votre billet sur le vôtre.

Débrancher puis rallumer sa box

Certains fournisseurs d’accès à internet permettent à leurs clients de renouveler leur adresse IP à chaque extinction de la box. Ce n’est cependant pas le cas pour tous.

Utiliser son smartphone

Les smartphones n’ont pas la même adresse IP que les ordinateurs, même pour deux abonnements souscrits chez le même opérateur. Dès lors, vous pouvez consulter vos billets sur l’un et les acheter sur l’autre.

Attention : pour plus de sécurité, connectez-vous en 3G et non sur le wifi domestique.

Vider son historique

Une autre solution est de faire en sorte que votre historique ne contienne pas de données prouvant au site visité que vous avez déjà consulté ses pages.

Pour cela, vous pouvez utiliser :

  • la méthode curative en vidant votre historique ;
  • la méthode préventive en utilisant des fenêtres de navigation privée).

Bon à savoir : attention cependant, cette technique fonctionne quand le système est basé sur les cookies et non sur l’IP.

Utiliser des techniques de pro

Vous pouvez également utiliser des techniques plus professionnelles :

  • passer par un virtual private network (VPN), ou réseau privé virtuel, sur lequel les données sont cryptées dans une sorte de tunnel sécurisé (technique la plus sûre) ; il en existe des gratuits et des payants ;
  • utiliser un proxy, sorte de connexion indirecte entre votre périphérique internet et le serveur du site visité, connexion qui passe par un mandataire, le proxy ;
  • transiter par le réseau mondial de routeurs TOR, une cagnotte anonyme d’adresses IP.

À noter : vos données personnelles étant moins protégées par ce biais, mieux vaut passer commande avec votre mode de connexion habituel, et ne faire appel aux techniques ci-dessus que pour vérifier les prix.

Source : ooreka.fr

Il n'y a pas de réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *